Wallonie Poker
Bonjour, et bienvenue sur Wallonie Poker. Afin d'accéder à toutes les fonctionnalités et à toutes les infos du forum, n'hésitez pas à vous enregistrer. C'est simple et ça prend 2 minutes.

Au plaisir de faire votre connaissance.



 
AccueilCalendrierS'enregistrerConnexionGalerie
Partagez | 
 

 Becaripique (4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Becari
The Ruster
The Ruster
avatar

Masculin
Nombre de messages : 22306
Date de naissance : 17/05/1978
Age : 39
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Becaripique (4)   Sam 5 Oct 2013 - 3:39

Becaripique IV - Hendon Flop

Hello la famille,

Un petit temps déjà que mes épines étaient rangées au placard. Pas que je m'assagisse... Juste que j'ai eu très peu de temps devant moi ces dernières semaines. Mais bon... Me revoilà.

Alors... Hendon Flop...

Il ne s'agit évidemment pas ici d'un flop à trois cartes. Juste un flop... ou la meilleure manière de banaliser un ranking historique.

Quand j'ai débuté au poker en 2006, et les trois/quatre années qui ont suivi, Hendon Mob était considéré comme LA référence numéro 1 en termes de ranking poker.

En tous cas, le fait d'obtenir un "drapeau" procurait à son auteur (amateur) la sensation de jouer dans la cours des grands.

Début 2010, il y avait dans le monde moins de 50.000 personnes renseignées dans ce classement. Une centaine de belges avaient également ce "privilège".

Aujourd'hui... Plus de 255.000 personnes sont renseignées. Soit une multiplication par 5 en moins de 4 ans.

Côté belge, la "reproduction" a encore été plus formidable, puisque 1608 compatriotes sont hendonmobisés.

1600% d'augmentation. De vrais petits champignons au pied d'un arbre...

Bon soyons clairs... Ma volonté n'est certainement pas de dénigrer les joueurs qui se trouvent à présent dans ce ranking.

Ici, ce sont les exploiteurs d'espoir, et autres prestidigitateurs du nouveau marketing poker que je souhaite pointer du doigt.

Toutes ces personnes ou organisateurs utilisent le prestige passé du Mob pour faire gagner en crédibilité leurs organisations.

Des roues de secours... toujours des roues de secours...

Aujourd'hui, on joue avec les chiffres, on joue avec le prestige, on joue avec l'ego des gens...

On joue... On exploite... On détruit...

On remplace le métal précieux des médailles par du chocolat...

Mais ne vous y trompez pas. Il ne faut pas que l'ego chauffe beaucoup pour que le chocolat fonde. Et du chocolat fondu, ça tache.

De manière tout à fait anecdotique, le 255.221ème et dernier joueur classé est belge avec un drapeau à 21$.

Que la personne soit répertoriée ne me dérange nullement. Je le répète, je n'ai absolument aucune dent contre les joueurs, quels qu'ils soient.

Ce qui me dérange, c'est que des organisateurs banalisent ce qui était un ranking prestigieux pour ajouter un cachet à leurs événements.

"...et en plus, nous avons le plaisir de vous annoncer que le tournoi/festival comptera pour le ranking Hendon Mob"...

Une vaste rigolade... Le ranking de quoi?

Ranking = Classement

Classement = Hiérarchie

Personnellement, avec mes 12 drapeaux, je suis à l'heure actuelle classé à la 117ème place du Hendon Mob belge, et à la 18.452ème du classement mondial...

Ça me fait une belle jambe de savoir que 1491 belges et près de 237.000 êtres humains sont classés derrière moi...

12 drapeaux... et en toute franchise, seulement 5 qui me font réellement plaisir et pour lesquels je ressens un peu de fierté personnelle (et pas tant que ça finalement, puisque globalement, je dois être perdant, ce que le Mob ne renseigne évidemment pas).

Pourquoi?

Parce que 5 de ces drapeaux ont été obtenus dans de tournois auxquels participaient des joueurs réputés comme étant des joueurs de haut niveau.

Les autres... Soit ils sont ridicules financièrement parlant, soit ils ont été obtenus dans des tournois sans réel prestige.

Attention. Soyons de nouveau clairs, je ne critique pas la qualité probable des organisations précitées.

Celles-ci étaient certainement très correctes au vu des chiffres participatifs.

Et je suis personnellement ravi que ces organisations existent. Sans elles, le poker perdrait beaucoup.

Là où je râle, c'est par rapport à la "facilité" d'exploitation d'un filon... et à sa destruction prochaine effective en termes de crédibilité.

Bon nombre de joueurs ne sont pas répertoriés sur le Mob, ou alors derrière moi, et pourtant, ils sont excellents, et bien meilleurs que moi.

Bon nombre de joueurs sont répertoriés devant moi dans ce classement, et pourtant, en termes de jeu, ils sont vraiment loin de ce qui se fait le mieux.

Beaucoup de résultats ne sont pas répertoriés, des joueurs possèdent plusieurs références (la faute aux organisateurs qui orthographient mal les noms), des tournois à 500€ de sont pas renseignés, d'autres à 20€ le sont...

Ça devient clairement n'importe quoi.

@Organisateurs:

De grâce, arrêtez les filières d'exploitation mensongères et faciles. Que ce soit en vendant un prestige inexistant pour vos tournois, ou des chiffres gonflés via un re-entry mal placé... En agissant de la sorte, vous faites clairement du mal à notre passion.

Aujourd'hui, à mes yeux, Hendon Mob n'est plus une référence en termes de gloire ou de ranking... Tout juste une base de données qui reste ceci-dit très intéressante pour se tenir informé des résultats généraux.


Ceci dit, je suis ravi de savoir qu'Alexandre Dreyfus ait décidé de s'investir dans les classements du poker, tout d'abord en rachetant et en adaptant le GPI (le nouveau véritable classement du poker), et ensuite en s'appropriant Hendon Mob...

Car en effet, je suis de ceux qui pensent qu'un classement mondial généralisé, ou tout du moins une manière professionnelle de classer les gens au poker, peut avoir un effet bénéfique sur l'engouement pour notre passion.

Le tennis possède environ 1000 joueurs classés à l'ATP. Ensuite, il y a les classements ITF, et enfin chaque pays possède ses classements nationaux, auxquels viennent se greffer des critérium annuels provinciaux et régionaux.

Ça vaut ce que ça vaut... Mais ces organisations et homologations diverses sont crédibles.

Ce qui n'est malheureusement plus le cas d'Hendon Mob...

On me dira que chacun ne place pas le prestige du jeu au même endroit, que quelqu'un peut être super fier d'avoir décroché un drapeau en papier...

Oui... et non.

Je répète ce que j'ai écrit ci-dessus:

Citation :
En tous cas, le fait d'obtenir un "drapeau" procurait à son auteur (amateur) la sensation de jouer dans la cours des grands.
La rareté est aussi un label de prestige.

Et ce qui était bien, c'est que tout le monde pouvait y accéder, soit en franchissant les étapes nécessaires pour le faire, soit en donnant tout simplement vie à ses rêves.

Mon premier drapeau, je l'ai obtenu au BOPC 2008.

Je me suis qualifié au Casino, et ai obtenu un droit d'entrée à 1700€. Je n'ai pas obtenu un drapeau pour autant.

J'ai joué le tournoi, ai eu l'honneur de jouer aux mêmes tables que celles de Davidi Kitai, Roger Hairabedian, Nicolas Dervaux, Marc Naalden, Surinder Sunar, Pierre Neuville,...

En fin de jour 3, après plus de 24H de tournoi, j'ai terminé 40ème sur 843.

Un véritable parcours du combattant, des adversaires de prestige,... Une réelle satisfaction.

Alors oui... le joueur lambda qui décroche un ITM dans un tournoi à 20€ peut ressentir la même satisfaction...

Et je trouve ça plus que normal.

Mais qu'on ne me parle pas de prestige... ou de jeu dans la cours des grands.

Ceci dit, si ma "Becaripique" et ses épines sont principalement adressées aux organisateurs qui dévaluent le patrimoine de notre passion, en développant un mauvais marketing (ou en tous cas, en ayant un vice dans leur marketing), je ne me prive pas d'envoyer une volée de ronces aux encodeurs du Mob qui acceptent d'homologuer tout et n'importe quoi...

Mais sans doute se doutaient-ils depuis longtemps que leur classement base de données serait utilisée plus tard par un véritable classement... Qui sait...

Allez... Il se fait tard...

Bon réveil à tous, et bravo à ceux qui m'ont lu jusqu'au bout... (j'ai encore exagéré)... Wink

_________________
La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence... Serge Gainsbourg
Revenir en haut Aller en bas
stefal

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2471
Date de naissance : 02/12/1958
Age : 59
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Becaripique (4)   Sam 5 Oct 2013 - 11:56

Réflexions intéressantes et sans langue de bois.

Je partage en partie ton opinion. Le HM n'est plus le graal des débuts mais comment établir une limite ?

Il manque peut-être une proposition claire et nette de validation des tournois et c'est là que serait la difficulté.

Faut-il faire une limite en fonction du buyin ? (Mais un tournoi à 50 € dans un pays "pauvre" ne mérite-t-il pas d'être autant classé qu'un 500 $ dans un pays à haut revenu ?
Faut-il faire une limite en fonction du nombre de joueurs ? (Comment comparer une victoire en étant ultra staké dans un HR à 50.000 $ avec celle dans un 400 € qui réunit 500 joueurs ?)
Faut-il combiner ces deux paramètres ? Et comment ?
Quid des side qui sont Hendon Mobisés depuis toujours ?
Ne faut-il comptabiliser que les tournois non re-entry? Il ne va plus rester grand chose.

Le classement GPI évoqué plus haut a fait sa mutation. Je crois que nous en sommes au troisième système de cotation. Visiblement, les responsables se cherchent pour trouver la formule magique pour faire un ranking reconnu comme au tennis, golf, snooker,...

Revenir en haut Aller en bas
ronaltinhooo

avatar

Masculin
Nombre de messages : 6968
Date de naissance : 17/06/1976
Age : 41
Localisation : Sambreville
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Becaripique (4)   Sam 5 Oct 2013 - 14:15

Les offres de tournoi foisonnent tellement qu'il faut trouver un truc pour se démarquer..  Maintenant, c'est aussi à Hendon Mob d'accepter où pas de référencer les tournois..  Perso, ce n'est pas quelque chose que je regarde quand je joue un tournoi, mais c'est vrai qu''avoir uneligne à 20€, ça ne me tente pas plus que ça..
Revenir en haut Aller en bas
awojj

avatar

Masculin
Nombre de messages : 3218
Date de naissance : 07/09/1976
Age : 41
Localisation : spa
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Becaripique (4)   Sam 5 Oct 2013 - 15:15

ronaltinhooo a écrit:
c'est aussi à Hendon Mob d'accepter où pas de référencer les tournois..
a ma connaissance, HM accepte tout si tu en fais la demande au prealable
Revenir en haut Aller en bas
Becari
The Ruster
The Ruster
avatar

Masculin
Nombre de messages : 22306
Date de naissance : 17/05/1978
Age : 39
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Becaripique (4)   Sam 5 Oct 2013 - 18:38

stefal a écrit:
Réflexions intéressantes et sans langue de bois.

Je partage en partie ton opinion. Le HM n'est plus le graal des débuts mais comment établir une limite ?

Il manque peut-être une proposition claire et nette de validation des tournois et c'est là que serait la difficulté.

Faut-il faire une limite en fonction du buyin ? (Mais un tournoi à 50 € dans un pays "pauvre" ne mérite-t-il pas d'être autant classé qu'un 500 $ dans un pays à haut revenu ?
Faut-il faire une limite en fonction du nombre de joueurs ? (Comment comparer une victoire en étant ultra staké dans un HR à 50.000 $ avec celle dans un 400 € qui réunit 500 joueurs ?)
Faut-il combiner ces deux paramètres ? Et comment ?
Quid des side qui sont Hendon Mobisés depuis toujours ?
Ne faut-il comptabiliser que les tournois non re-entry? Il ne va plus rester grand chose.

Le classement GPI évoqué plus haut a fait sa mutation. Je crois que nous en sommes au troisième système de cotation. Visiblement, les responsables se cherchent pour trouver la formule magique pour faire un ranking reconnu comme au tennis, golf, snooker,...

Oui... j'ai arrêté la langue de bois Smile

Trop mauvais pour la santé.

En fait, je vais repréciser ma pensée.

Je ne me pose pas toutes les questions que tu te poses (mais je veux bien essayer de donner un avis sur celles-ci).

Mais avant cela, pour résumer, il existait une institution (n'ayons pas peur des mots) qui motivait bon nombre de joueurs, et qui était gage d'un certain label dans le poker.

Cette institution a été détruite quant au "rêve" initial qu'elle proposait.

Elle a été abimée par ses auteurs, qui ont accepté tout et n'importe quoi sans structurer.

Et quelque part non respectée par bon nombre d'organisateurs, qui se sont servis d'elle pour appâter les clients...

Ce non-respect associé à une gestion que je trouve douteuse a pour conséquence la totale banalisation de cette institution.

Hors, j'estime personnellement qu'un bon organisateur doit avant tout préserver le patrimoine de notre passion.

Car de nouveau, ce n'est pas en vendant du vent que le poker se redynamisera.

Je sais que mon billet a un côté anarchiste... Et je l'assume car ma volonté n'est pas spécialement d'ouvrir un débat (après s'il s'ouvre, tant mieux), mais de pousser une gueulante sur un phénomène qui me déplait.

Mais comme promis, un essai de réponse à tes questions.

Citation :
Faut-il faire une limite en fonction du buyin ? (Mais un tournoi à 50 € dans un pays "pauvre" ne mérite-t-il pas d'être autant classé qu'un 500 $ dans un pays à haut revenu ?Faut-il faire une limite en fonction du nombre de joueurs ? (Comment comparer une victoire en étant ultra staké dans un HR à 50.000 $ avec celle dans un 400 € qui réunit 500 joueurs ?)
Faut-il combiner ces deux paramètres ? Et comment ?
Quid des side qui sont Hendon Mobisés depuis toujours ?
Ne faut-il comptabiliser que les tournois non re-entry? Il ne va plus rester grand chose.
Pour obtenir un classement qui signifie quelque chose. Oui. Des limites auraient pu être définies.

Que ce soit par rapport aux buy-ins (supérieur/inférieur), que ce soit par rapport au taux participatif, etc.

Attention... définir des limites n'est pas forcément critère d'exclusion.

Pour garder le label de classement, HM aurait sans doute pu inventer le Master Mob (pour les tournois plus cher hors catégorie, ou ne remplissant pas un critère participatif) et le Baby Mob (pour les tournois moins cher hors catégorie, ou ne remplissant pas un critère participatif).

Pour moi le label réel (celui qui propose des médailles en or, et non en chocolat) devrait concerner les tournois > 200 joueurs, dont le buy-in est compris entre 100€ et 10.000€, et pour garder l'idée internationale, devrait avoir dans son effectif participant au moins 4 nationalités représentées.

Chaque établissement casinotier devrait ensuite être limité à un certain nombre de labellisation par an (4 festivals annuels par exemple).

Ce ne serait pas à proprement parlé un véritable classement, puisque comme déjà dit, on ne parle pas ici de gains nets.

Mais au moins, le prestige de glaner un drapeau resterait authentique...

Ce qui n'est plus réellement le cas...

_________________
La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence... Serge Gainsbourg
Revenir en haut Aller en bas
 
Becaripique (4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wallonie Poker :: Accueil :: Généralités :: La gazette du poker-
Sauter vers: