Wallonie Poker
Bonjour, et bienvenue sur Wallonie Poker. Afin d'accéder à toutes les fonctionnalités et à toutes les infos du forum, n'hésitez pas à vous enregistrer. C'est simple et ça prend 2 minutes.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Wallonie Poker
Bonjour, et bienvenue sur Wallonie Poker. Afin d'accéder à toutes les fonctionnalités et à toutes les infos du forum, n'hésitez pas à vous enregistrer. C'est simple et ça prend 2 minutes.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Wallonie Poker
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 Accuei10AccueilS'enregistrerConnexionGalerie
 

 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01

Aller en bas 
AuteurMessage
Becari
The Ruster
The Ruster
Becari

Masculin
Nombre de messages : 22302
Date de naissance : 17/05/1978
Age : 43
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 12/09/2007

FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 Empty
MessageSujet: FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01   FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 Icon_minitimeDim 13 Mai 2012 - 18:23

Un bon week-end


De retour d’Amnéville, me voici en ligne pour un petit retour sur mes tournois.

Je vais passer rapidement sur le side event qui était quand même relativement turbo, et dont l’intérêt pokéristique reste on ne peut plus relatif…

En gros pour résumer celui-là, je dois bien reconnaître avoir été card dead durant tout le tournoi (mes meilleures mains auront été en 7H de jeu, AK, AK, JJ, et 88 – pas d’autre paire, et juste des connecteurs assortis comme meilleures mains régulières)…

Ma montée de stack s’est essentiellement basée sur le fold et la fear equity, en usant à outrance du 3-bet light commit…

Cela a globalement fonctionné, sauf la fois où j’ai reçu les valets opposés aux as en bataille de blinds, et où j’ai chatté une quinte de l’espace, après avoir joué mon tapis pré-flop.

Ce dernier coup m’a valu d’être traité de « Zeimmel » par mon adversaire (branleur en je ne sais quelle langue)… Au final, bien fait pour lui… LOL

A 5 joueurs en course et avec 380.000 jetons en jeu, ils nous annoncent la fermeture prochaine du casino, et nous propose de revenir le lendemain 13H (heure du début du Main Event) pour terminer la finale… Ce qui au final n’arrangeait personne.

Nous avons donc décidé de dealer, avec la première place pour moi qui avait quasiment la moitié des jetons… Dans la réalité, je prends un juste un peu moins que la seconde place à 4000€… Ce qui reste correct, même si je pense que j’aurais pu prétendre à plus…

Mais soit. Une soirée bien rémunératrice et un joli trophée pour mon palmarès…

Passons au Main Event.

25.000 jetons de départ et 45 minutes de blinds pour le premier jour.

11 niveaux à jouer durant la journée, et une belle lutte globale.

Pas grand-chose à signaler durant les deux premiers niveaux dédiés principalement à l’observation des joueurs. Je termine le level 2 avec le tapis de départ.

Lors du 3ème level, je prends 3 coups qui me permettent de monter de 25.000 à 45.000 en moins d’une heure.

Une paire d’as qui me rapporte 5000. Un brelan de 2 correctement valorisé qui me rapporte 6000 et un premier bluff complet devant le joueur ultra actif de la table depuis le début.

Suis assez content de celui-ci d’ailleurs.

Suis au CO, blinds 100-200. Tous les joueurs me précédant couchent rapidement leurs mains, et je relève FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 331358 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 200321 Je relance à 425. Le joueur actif en BB dont je parlais ci-dessus place alors les enchères à 1125. Je paie.

Le flop vient FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 669145 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 3710 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 168705

Le joueur c-bet à 875. Je décide de le payer en pur floating, car je doute fort que ce flop ait pu rencontrer son range de sur-relance (même si celui-ci est relativement large).

La turn FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 657506 m’ouvre les tirages couleurs et quinte par les deux bouts.

Vilain check, et je décide de faire grossir le pot, ma main ayant pris pas mal de valeur depuis cette turn. J’ouvre à 2350. Vilain paie.

La river est assez merdique avec FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 362531

Il y a déjà 8800 dans le pot, et Vilain ouvre alors à 3200, ce que j’interprète comme un blocking bet avec un As… (AK, AQ, AJ…).

Avec 12000 dans le pot, je n’ai vraiment pas envie de folder, d’autant plus que je sens l’adversaire sceptique quant à la force de sa main, et surtout capable de folder un gros jeu.
Par ailleurs, j’aperçois le floor qui va casser la table (un élément non négligeable qui peut inciter Vilain dans sa décision).

Je décide donc d’opter pour une sur-relance qui représentera énormément de force.

Une estimation rapide de son tapis me montre que Vilain n’a plus que 16500 derrière lui.
J’estime alors que la meilleure manière de faire est de lui mettre un maximum de pression en polarisant complètement ma main, et le sur-relance à tapis…

Vilain entre alors dans une réflexion profonde… J’ai l’impression que cela dure une éternité…
Puis il commence à me parler : « Tu as flopé ton brelan c’est ça ?? Ou alors tu as slowplay tes as ?? Putain, n’importe qui d’autre je l’aurais payé… mais toi tu n’as quasiment pas joué depuis le début, et les deux seuls coups que tu as montré, t’avais un monstre… Tu me montres si je folde ? »…

Je lui réponds : « Non… Pas besoin… Tu sais ce que j’ai, et ça ne changera pas nos vies »… (je ne sais pas d’où je l’ai sortie celle-là, toujours est-il que Vilain sourit et folde face-up FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 441111 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 790591).

Je tapotte la table et lui dis avec tout le sérieux possible (mais sans montrer ma main) : « Bon fold »…

Tu parles Charles… Un excellent fold … pour mon tapis personnel…

Dans la foulée, la table casse, et Vilain de demande : « J’ai vraiment bien fait ? »…

Ne voyant plus aucun intérêt à entretenir le doute, je lui dit que oui… (sale menteur je suis… mais bon, on ne sait jamais, je le retrouverais plus tard, il me sera sans doute reconnaissant de lui avoir dit qu’il jouait bien)… lol!

Nouvelle table et nouveau level… 100-200 ante 25.

Je passe pas mal de temps à observer ce qu’il se passe, et décide de commencer à jouer dès la seconde moitié du level, ayant plus ou moins défini un profil pour chacun des nouveaux joueurs à la table.

Je prends quelques coups qui me font monter à presque 50.000 (beaucoup de 3-bet avec franchement pas grand-chose).

Puis vient le coup de chatte… LOL

Je suis UTG. Je reçois FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 657506 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 824229 et relance à 500. UTG+1 (profil type du joueur online par excellence – casque, lunettes et 4-bet trop souvent pour être crédible) me sur-relance alors à 1125. Un autre joueur (même profil en milieu de parole) sur relance à 2700. Une estimation rapide des stacks me donne 25000 chez UTG+1 et 38.000 chez le sur-sur relanceur.

La raison voudrait que je folde ma paire de dix à ce moment sans attendre plus… Mais les deux profils établis me donnent vraiment l’impression que j’ai en face de moi deux joueurs extrêmement loose agro, et qu’il y a moyen de rentabiliser…

J’hésite un moment à payer (pour jouer le flop) ou à 5-bet mes deux adversaires.
Finalement, j’opte pour le choix conservateur, et complète 2200, estimant que Vilain 1 va également compléter.

Petite surprise quand ce dernier opte pour le 5-bet que je voulais faire… Seulement voilà… Il min-raise l’enchère actuelle en portant celle-ci à 5400.

Le joueur en milieu de parole se couche et la décision me revient…

Pourquoi si peu ? Ce move ressemble étrangement à une sorte de squeeze décalé que j’avais déjà pu observer à Vegas l’an dernier des œuvres de Max Lykov…

Toujours est-il que le pot se porte maintenant à 11.325, m’offrant une cote de 4,2/1… Par ailleurs, le stack de mon adversaire me donne maintenant une cote implicite de presque 12/1…

J’avoue être un peu perdu par ce min raise… Se donne-t-il la place pour folder derrière ?
Essaie-t-il de gratter un maximum ?

Ne parvenant pas à me décider pour un ultra agressif 6-bet, j’opte pour le call plus raisonnable.

Le pot est maintenant de 14.000.

Le flop FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 313995 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 122316 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 686804

J’ai une over-paire au board, et check afin de voir la valeur du c-bet de vilain… qui ne se fait pas prier et ouvre tout de suite à 3000.

3000 dans 14000 ? Ça veut dire quoi ?

A ce moment, je suis vraiment embêté, car le range de Vilain devient à mon sens ultra polarisé… Soit il a un monstre, soit il a deux over cartes…

Que faire ? Juste payer et risquer de voir une over apparaître, très peu pour moi… Folder, c’est quand même assez bizarre… J’ai quand même payé pour trouver un flop du genre de ce genre là…

Le relancer… Oui, mais de combien… Il y a déjà 17K dans le pot. Si je joue au chat et à la souris, en le min-raisant à mon tour (genre 6000 ou 7000), il pourrait très bien me revenir dessus… et je devrais alors ajouter 9000 ou 10000 pour sans doute me trouver battu…
Je décide alors de maximiser de nouveau ma fold equity… (avec 16000 derrière, et à des blinds 100-200, il s’est quand même laissé de la place pour se coucher)… et lui envoie la boite…

1 seconde plus tard, tous ses jetons sont au milieu, le mot call est prononcé, et je me vois montré une paire d’as…

Belle lecture et coup magnifique de ma part… LOL

Ok… « Belle main » dis-je… assez penaud.

Le temps que je dise cela que le croupier venait de retourner un splendide FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 667302 à la turn, générant des « Oooohhhhhh » dans l’assistance…

La river ne change rien, et je me fais tout petit derrière les jetons que j’empile, n’oubliant pas de serrer la main sportive que me présente mon opposant.
Je passe à plus de 70.000.

Je ne joue plus un coup durant les 20 dernières minutes du level, évitant de croiser les regards et les sourires condescendants voir envieux des joueurs de la table (des sourires qui semblaient dire : "t’es vraiment un connard toi… plus chanceux que toi je meure…".
Bref… 67.300 au second break…

Les 2 levels suivants seront beaucoup plus compliqués de par le manque de respect gagné avec mon coup magique du level 4. Mes relances ne sont plus du tout respectées, et j’ai l’impression que plusieurs se disent que je suis un oiseau pour le chat.

Un peu de parano, qui me fera faire un mauvais call avec FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 441111 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 657506 sur un board FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 362531 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 411921 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 824229 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 43626 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 39606 contre le nit de la table qui détient évidemment un meilleur jeu ( FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 402877 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 250494)…

-6000.

Je m’embrouille ensuite un peu les pinceaux en tentant de bluffer river le seul joueur imbluffable de la table…

-9500

Je me retrouve au break dîner avec 55.000 (toujours largement plus que la moyenne à 30.000).

Un repas rapide et une balade me font un peu reprendre mes esprits et analyser mes coups joués jusqu’alors…

Ok, je me suis vautré sur la paire de dix… Mais au final pas tant que ça… Selon le profil défini le joueur en face aurait très bien pu n’avoir rien… Je me suis laissé embobiner par la taille de ses mises, et j’ai eu de la chance… Mais le coup joué en lui-même n’est pas si dégueulasse…

Je reviens du break avec l’esprit un peu allégé, et me reconcentre définitivement pour aller de l’avant.

Un niveau se passe où je me maintiens, puis arrive 300-600 ante 75.

Je suis UTG +2 et décide de relancer à 1300 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 402877 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 741759 le joueur en BB défend et nous voyons tous les deux un flop FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 955982 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 790591 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 332459

BB check, et ayant complètement raté mon flop je décide de voir une turn gratuite.

FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 67186

Vilain ouvre alors à 2700. Je décide de jouer sagement mon tirage trèfle, en payant juste cette mise (assez énorme puisque le pot est alors de 3500).

Le pot fait à présent 9000.

La river apporte une doublette au tableau sous la forme du FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 375739

Vilain entre alors dans une profonde réflexion, et décide d’ouvrir une mise très précise de 7775 jetons.

Alors ici, je tiens à préciser que j’ai une lecture assez précise sur vilain.

Il s’agit d’un joueur de live pur qui ne sait pas rester une orbite sans jouer un coup…

Son tempo de réflexion est par ailleurs très important… J’avais déjà remarqué trois choses chez lui. La première, c’est qu’il misait très rapidement quand il avait un gros jeu, et prenait son temps pour raconter une histoire… La seconde, c’est qu’il misait systématiquement plus que la valeur du pot quand il avait un gros jeu (observé deux fois, puisque Vilain montrait sympathiquement ses grosses mains)… Et enfin la troisième, Vilain avait la parole facile quand il était à l’aise…

Les deux premières observations récoltées me disaient que Vilain n’avait strictement rien…
Mais ayant besoin de confirmer ma vision des choses, je me décide alors à lui parler pour voir s’il parvient à retrouver la parole facile… Je lui pose une question bateau du genre : « tu as envie d’être payé ? »…

Et j’aurais pour seul réponse…le silence de marbre…

Assez confiant dans ma lecture, j’annonce : « call » en montrant ma main…

Vilain fronce alors les sourcils… me dévisageant d’un regard interrogateur… regarde ensuite une nouvelle fois ses cartes… et puis folde face up FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 362531 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 313995

Là je sens que j’ai regagné quelques gallons à la table… LOL

Je réaliserai encore un autre call assez satisfaisant contre un joueur luxo-italien, dont la cohérence du coup joué ne sera nullement adaptée à ses mises.

Le coup commence chez lui aux blinds 400-800 ante 100 où il relance depuis le CO à 1700.
Je complète depuis le bouton avec FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 43626 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 592672

SB et BB complètent.

J’avais déjà remarqué que ce joueur relançait constamment en position tardive et c-bettait tous les flops quel que soit le nombre de joueurs impliqués, ou quelle que soit la force de sa main.

Pot = 7700

Flop : FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 266560 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 488903 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 249936

Les blinds checkent, tout comme le relanceur…

Je décide de check également mon tirage couleur.

La turn rentre FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 313995

Les blinds checkent de nouveau. Et Vilain ouvre cette fois à 3000.

Une mise relativement faiblarde qui me laisse penser que j’ai la meilleure main par rapport à lui.

Il reste évidemment les blinds, mais je pense qu’un roi de défense aurait misé à la turn… Donc je ne m’inquiète pas trop d’eux.

Je paie la mise et les blinds se couchent.

13.700 dans le pot.

River FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 790591

Vilain entre dans une longue réflexion et ouvre le pot à 10.000 en utilisant deux jetons de 5000.

Et là, je suis certain d’être devant.

Au-delà de la séquence de mise qui ne correspond pas, Vilain a toujours valorisé ses gros jeux en mettant beaucoup de jetons en jeu et avec des mises hybrides.
S’il m’avait mis un truc genre 10500 avec une douzaine de jetons… J’aurais été plus embêté…

Mais là j’instant call et Vilain ne peut montrer mieux que FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 411921 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 927645

Deux bons calls qui me remettent en selle et qui me font monter à plus de 90K.

Ensuite, les trois derniers niveaux de la journée seront beaucoup plus compliqués à jouer, car en plus d’être personnellement card dead, les joueurs semblent pris d’une gamblite aigue… (ne voulant pas revenir le lendemain dépourvu de jetons).

Je tenterai bien un truc ou l’autre, mais sans succès.

Je me décide à rester assis sur mon stack et de revenir au jour 2 avec de toute façon un stack largement supérieur à la moyenne.

80.900, moyenne à 61.900… Tout va bien, on est au jour 2.


Bon… Le jour 2 sera très bref…

Je vous raconte juste le huitième coup de la journée, blinds 800-1600 ante 200, que je reprendrai dans la rubrique stratégie.

UTG+2 relance à 4000. En UTG+3, je trouve FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 790591 FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01 488903 et sur-relance à 11.300. Vilain m’envoie assez rapidement 35.000.

J’envoie mon tapis pour 81.300 en tout. Il paie avec les As, et rien ne vient me sauver.

Et me voilà out…

Au-delà du coup, juste un petit mot pour mon adversaire que je n’ai pas trouvé très « classe » sur le moment.

Non, seulement il me gratifie d’un « Payé !!!!! » presque hurlé… Il se lève et commence à faire des bonds… Je lui dis : « Bonne chance »… Il me répond comme si je n’étais pas là : « …euh… oui ».

5 cartes plus tard, je me lève et lui dis : « belle main », et souhaite « bonne chance » à tout le reste de la table.

Lui commence alors à me parler et me dis : « Non, mais franchement, avec quoi tu crois que je relance… T’aurais jamais dû me payer »…

Un peu surpris, je lui réponds : « Tu ne vas quand même pas m’engueuler de t’avoir donné mes jetons ? »…

Bon… Ok… J’avoue avoir du mal avec les mauvais perdants, mais c’est encore pire avec les mauvais gagnants…

Soit…

Voilà pour le « petit » compte-rendu…

Il s’est évidemment passé d’autres choses à table, mais revenir sur tout est relativement difficile…

J’ai essayé d’être objectif en reprenant les coups principaux…

Globalement, je suis satisfait de mon jeu, et suis content de voir que le récent bouquin que j’ai lu sur les tells et l’observation semble porter ses fruits… (Même si il reste du déchet comme le coup avec TT)…

Ceci dit, je le recommande à tout le monde… C’est en anglais, mais c’est génial.
Read 'Em and Reap

Voilà… C’est tout pour le moment… A lire vos commentaires… Wink


_________________
La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence... Serge Gainsbourg
Revenir en haut Aller en bas
 
FPS d'Amnéville - le compte-rendu - 13/05/2012 18h01
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 123456789101112131415... Nyw Rol Dream!
» [12032012] Siwon tweet à propos du #SS4Paris et de son anniversaire
» [08032012] Les Super Junior dévoilent leur plan pour 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wallonie Poker :: Poker :: Rubriques Poker :: Le bistrot du poker-
Sauter vers: